Le secret bien gardé de l’enregistrement de la dernière chanson des Beatles ‣ StarVIP

Le secret bien gardé de l’enregistrement de la dernière chanson des Beatles

Emily
3 min de lecture

Les Beatles : une séparation officielle et une carrière solo prolifique

En 1969, les Beatles annoncent officiellement leur séparation après avoir dominé les classements musicaux pendant près de dix ans. Cependant, il faudra attendre cinq ans pour que le groupe publie un document signant leur divorce. Chacun des membres du groupe poursuit alors une carrière solo réussie, entre le Royaume-Uni et les États-Unis. Malheureusement, en 1980, John Lennon est tragiquement assassiné. Peu de temps avant sa mort, il enregistre une maquette d’une chanson intitulée « Now and Then », qui ne sera découverte par les Beatles que quinze ans plus tard, grâce à Yoko Ono, la veuve de Lennon.

La résurrection de John Lennon grâce à l’intelligence artificielle

En ce mois de novembre, la voix de John Lennon refait surface avec ce qui est présenté comme la dernière chanson officielle des Beatles. Ce miracle est rendu possible grâce aux avancées de la technologie. Le réalisateur Peter Jackson extrait la voix de Lennon des fameuses bandes grâce à l’intelligence artificielle lors du tournage de la série documentaire « Get Back » (2021), qui retrace l’enregistrement du dernier album du groupe. Paul McCartney et Ringo Starr s’emparent ensuite du matériel, y ajoutent des enregistrements de guitare de feu George Harrison, et apportent leur propre contribution (batterie, piano, basse et chœurs) à la chanson, qui est produite aux studios Capitol à Los Angeles.

Le défi de garder le secret

Pour Paul McCartney et Ringo Starr, le défi principal était de garder le secret autour de ce projet qui allait inévitablement faire parler de lui. Giles Martin, le fils du producteur historique des Beatles, George Martin, explique dans une interview à Variety : « L’orchestre ne savait pas ce qu’il jouait. Ils n’étaient pas au courant que c’était un enregistrement des Beatles. Je crois qu’ils pensaient que c’était juste un projet de Paul McCartney sur lequel je travaillais. » Il ajoute : « Comme ils n’étaient pas au courant de ce qu’on faisait, ils n’avaient rien à cacher. Savoir un peu de choses est souvent dangereux. Pas dans ce cas : savoir un peu de choses a très bien fonctionné. Mais c’est amusant que nous ayons terminé ce projet l’année dernière sans qu’il y ait de fuite. » La mission de garder le secret a été accomplie avec brio.

Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *