Kate Middleton et Camilla Parker-Bowles : Une équipe solide lors de l’hommage aux soldats morts de la Première Guerre mondiale

Une cérémonie solennelle pour la famille royale britannique

La famille royale britannique a rendu hommage aux soldats morts pendant la Première Guerre mondiale lors du Remembrance Sunday au Cénotaphe de Londres. Tous les membres de la famille étaient présents, y compris Kate Middleton et Camilla Parker Bowles. Les deux femmes ont pris place sur un balcon du ministère des Affaires étrangères et ont montré l’image d’une “équipe solide” selon une experte en langage corporel.

Une complicité affichée

Selon l’experte en langage corporel Judi James, Kate Middleton et Camilla Parker Bowles se sont présentées comme des égales de statut lors de la cérémonie. Leurs poses étaient similaires et elles portaient toutes les deux des chapeaux à larges bords inclinés selon le même angle. Elles ont ainsi montré une image de solidarité alors qu’elles observaient leurs maris déposer leurs couronnes. Kate Middleton avait une expression faciale solennelle, tandis que Camilla Parker Bowles affichait un sourire “béat” associé au bonheur calme.

Un geste symbolique de Kate Middleton envers Camilla Parker Bowles

À la fin de la cérémonie, Kate Middleton aurait rappelé son rang à Camilla Parker Bowles. Alors que Camilla se préparait à rentrer à l’intérieur, Kate aurait attendu et lui aurait dit “après vous” avant de se tourner dans la même direction. Camilla aurait répondu avec un large sourire affectueux en signe de gratitude. Ce geste aurait montré que Kate Middleton était consciente de sa position de future reine.

Un hommage vestimentaire significatif

Kate Middleton avait choisi de porter un manteau Alexander McQueen, son designer favori, pour cette cérémonie. Elle portait également un grand chapeau Philip Treacy pour compléter sa tenue chic et sobre. En ajoutant plusieurs fleurs à sa tenue, la duchesse de Cambridge aurait rendu hommage à ses ancêtres qui ont combattu et sont morts pendant la Première Guerre mondiale. En effet, son arrière-grand-mère avait trois frères tués au combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *