Harry et Meghan : Leur présence rare en Grande-Bretagne remise en question ‣ StarVIP

Harry et Meghan : Leur présence rare en Grande-Bretagne remise en question

Emily
3 min de lecture

Harry et Meghan : La vérité sur leurs visites en Grande-Bretagne

Quiconque souhaite glaner des informations sur la famille royale britannique risque d’être surpris à la lecture des biographies des Sussex sur le site officiel de la Firme. On y apprend que Harry et Meghan “partagent leur temps [depuis 2020, ndlr] entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord, continuant à honorer leur devoir envers le Roi, le Commonwealth et leurs patronages”. Le détail biographique frise la fake news. Le couple a en effet très rarement foulé le sol de la Grande-Bretagne ces quatre dernières années. L’an dernier, Harry a traversé l’Atlantique pour assister à un procès très médiatisé, au couronnement de son père Charles III et aux WellChild Awards, un événement caritatif. Meghan, elle, n’a pas revu Londres depuis les funérailles d’Elizabeth II, au mois de septembre 2022.

Le classement de la famille royale britannique

Une récente mise à jour du site officiel des Windsor sonne cependant comme un coup de semonce pour les Sussex. Il a été décidé de classer les membres de la famille royale britannique selon leur rang dans la hiérarchie. Le Roi et la Reine trônent sans surprise au sommet de la pyramide, talonnés de près par le Prince et la Princesse de Galles. Suivent le Duc et la Duchesse d’Édimbourg, les Princesses Anne et Alexandra, le Duc et la Duchesse de Gloucester et le Duke de Kent. Il faut atteindre les dernières lignes de l’index pour retrouver le petit-frère de William, sa femme Meghan et le Prince Andrew, troisième brebis galeuse de la Firme. D’autres erreurs biographiques subsistent malgré tout au sujet des parents d’Archie et Lilibet.

Ces autres erreurs sur Harry et Meghan

Si l’on s’en tient à leur biographie officielle, Harry et Meghan résident ont pour résidence officielle le somptueux Frogmore Cottage offert par la défunte Elizabeth II. En réalité, ordre leur a été donné de déménager leurs affaires quelques semaines après la parution des mémoires sulfureuses du cadet de Charles III, en janvier 2023. “Les nominations militaires honorifiques et les patronages royaux détenus par le duc et la duchesse ont été restitués à Sa Majesté, avant d’être redistribués parmi les membres actifs de la famille royale”, indique également Buckingham Palace. Or, Harry a conservé le patronage de plusieurs organisations non gouvernementales. “Leurs biographies devraient être mises à jour ou n’exister que de nom. Elles ne reflètent en aucun cas l’actualité, ce qui se répercute évidemment sur l’ensemble du site web”, note le spécialiste de la monarchie britannique Richard Fitzwilliams en interview avec le Daily Express.

Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *