La mort de la reine Elizabeth II : les détails poignants révélés par la biographie ‣ StarVIP

La mort de la reine Elizabeth II : les détails poignants révélés par la biographie

Emily
3 min de lecture

La mort de la reine Elizabeth II : de nouveaux détails révélés

La biographie écrite par Robert Hardman intitulée Charles III : Nouveau roi, nouvelle cour : l’histoire intérieure donne de nouveaux détails concernant la mort de la reine Elizabeth II. Le livre publié par Mail Online parle d’un membre de la famille royale qui a été particulièrement chaleureux avec le prince Harry. On parle d’une alliée dont le duc de Sussex avait réellement besoin dans cette période difficile. Il s’agit de la princesse Anne, qui par hasard, était passé à Balmoral juste avant la mort de la Reine.

Le rôle crucial de la princesse Anne

Selon l’ouvrage, l’une des premières décisions du roi Charles III a été d’assigner à sa sœur la responsabilité d’accueillir les membres de la famille à Balmoral. Notons qu’à la mort de la monarque, le 8 septembre 2022, le prince Harry était aux Invictus Games. Arrivé sur place, il aurait été escorté par la princesse Anne afin de rendre hommage à sa grand-mère. “La princesse royale allait s’avérer indispensable au cours des prochains jours. Elle était là lorsque le prince Harry est finalement arrivé”, a expliqué Robert Hardman soulignant l’importance du rôle de la princesse Anne.

Un geste touchant de la princesse Anne envers le prince Harry

“Elle l’a salué avec un câlin et l’a escorté jusqu’à la chambre de la reine, où il a dû rendre hommage à sa défunte grand-mère. Harry a ensuite rejoint le dîner de famille en bas. Cependant, ni son père ni son frère n’étaient là”, toujours selon le livre. Sur ce sujet, des sources avaient affirmé que le roi Charles III et le prince William voulaient éviter le prince Harry.

Une mort paisible pour la reine Elizabeth II

Le livre de Robert Hardman révèle également des détails concernant la mort de la reine Elizabeth II. “Très paisible. Dans son sommeil. S’est échappée. Vieillesse. Elle n’aurait eu conscience de rien. Aucune douleur“, peut-on lire dans le livre concernant le départ de Sa Majesté.

Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *