Le prince Harry abandonne sa bataille judiciaire : sa famille avant tout ! ‣ StarVIP

Le prince Harry abandonne sa bataille judiciaire : sa famille avant tout !

Emily
2 min de lecture

Le prince Harry abandonne sa bataille judiciaire

Le prince Harry a pris une grande décision concernant sa bataille judiciaire avec une maison d’édition britannique. Pour lui, la “sécurité de sa famille” est une priorité. Ainsi, il a décidé d’abandonner son action en justice pour diffamation contre l’éditeur Associated Newspapers Limited pour un article du Mail on Sunday.

Un volte-face étonnant

Les avocats du duc de Sussex ont précisé que l’article était une “attaque contre son honnêteté et son intégrité”, ce que la maison d’édition a réfuté. Malgré cela, le prince Harry a retiré son action en diffamation. Une décision surprenante qui laisse place à des interrogations sur les raisons de ce revirement.

La priorité à la sécurité de sa famille

Le prince Harry souhaite maintenant concentrer toute son attention sur la sécurité de sa famille plutôt que sur ces procédures judiciaires. Il considère que ces actions donnent une plate-forme continue aux fausses affirmations du Mail on Sunday. Ce retrait intervient un peu plus d’un mois après que le prince Harry a perdu une tentative visant à faire rejeter la défense de “l’opinion honnête” de l’éditeur.

Des conséquences financières

Le juge a conclu que l’éditeur avait une “réelle chance” de réussir à démontrer lors d’un procès que les précédentes déclarations de presse du prince Harry étaient trompeuses. En conséquence, le duc devra payer les frais de justice liés à sa tentative échouée de faire rejeter sa défense. Cette décision a des conséquences financières pour le prince Harry.

Une série de poursuites judiciaires

Cette évolution sur le plan juridique fait écho à l’octroi de 140 600 £ de dommages et intérêts au prince Harry après qu’un juge de la Haute Cour ait statué que son téléphone avait été piraté. Le prince Harry a également intenté des poursuites distinctes contre ANL et News Group Newspapers pour des allégations de collecte illégale d’informations.

MOT-CLÉ : ,
Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *