Le roi Charles III est atteint d’un cancer : l’annonce choc d’un chroniqueur royal dans “TPMP” ‣ StarVIP

Le roi Charles III est atteint d’un cancer : l’annonce choc d’un chroniqueur royal dans “TPMP”

Emily
2 min de lecture

Le roi Charles III se bat contre une “forme de cancer”

Trois semaines après l’annonce surprise de l’hospitalisation de Kate Middleton, les Britanniques pensaient en avoir fini avec les montagnes russes. Et ce 5 février 2024, c’est le cancer de Charles III qui a été annoncé par Buckingham Palace. Sur le plateau de TPMP, bien sûr, Cyril Hanouna a appelé ce soir, Bertrand Deckers à la rescousse. Le chroniqueur du gotha a eu des mots très durs sur la situation.

“Non mais c’est très grave, c’est grave je vous assure”

Il a rappelé aux téléspectateurs la grande nouvelle du jour : “Grande inquiétude à nouveau à Londres. Souvenez-vous la semaine dernière, le roi était opéré, c’était vendredi, d’une hypertrophie de la prostate. On pensait vraiment que c’était une intervention vraiment très simple, parce qu’on pense que 50 % de la population des gens qui ont 75 ans, ont déjà été opérées de la prostate. On sait aujourd’hui, depuis 18h09, que lors de cette intervention vendredi, dernier, on a décelé des cellules cancéreuses”.

Et d’ajouter, tandis que le président américain, Joe Biden a annoncé qu’il se faisait un grand souci pour le roi Charles III : “Non mais c’est très grave, c’est grave je vous assure. Donc à l’heure où on se parle, on sait que le roi va être suivi pour un cancer, et qu’il ne s’agit pas d’un cancer de la prostate. Pour l’instant on est en train d’étudier la chose”.

“Si c’est un cancer du foie, […] dans 3 mois, il est enterré”

Parce que la Couronne n’a pas donné plus d’information sur le dossier de santé de Sa Majesté, Bertrand Deckers s’est permis d’aller vers une piste : “Si c’est un cancer du foie, Cyril, dans 3 mois, il est enterré et on recommence le couronnement”. Autour de la table, l’équipe de TPMP a réagi avec émotion, avant que Baba ne conclue : “Parle pas de malheur”.

Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *