Le scandale de Kate Middleton : suicide de son infirmière, victime de journalistes sans scrupules ‣ StarVIP

Le scandale de Kate Middleton : suicide de son infirmière, victime de journalistes sans scrupules

Emily
2 min de lecture

Kate Middleton hospitalisée pour une dizaine de jours

La Couronne ne laissera rien fuiter du dossier médical de Kate Middleton, la princesse de Galles, qui a subi ce 16 janvier 2024 une opération abdominale prévue avec succès – à part qu’il ne s’agit pas d’un cancer. On sait seulement que la femme du prince William a été hospitalisée à Londres, et qu’elle devra garder le lit pendant 10 à 14 jours, avant une convalescence de deux mois et demi.

Le souvenir du suicide de Jacintha Saldanha

Et tandis que les tabloïds d’outre Manche s’affolent, le spectre de Jacintha Saldanha refait surface… Elle était l’infirmière en charge de Kate Middleton, en 2012, à l’hôpital King Edward VII. “Un terrible souvenir…” rappellent nos confrères du Parisien. En effet, à l’époque, alors que Kate Middleton était enceinte de son premier enfant, le prince George, elle souffrait de nausées invalidantes. Alors qu’elle est hospitalisée, une radio australienne avait téléphoné au standard de l’hôpital, en se faisant passer pour la reine Elizabeth II, pour en savoir plus sur son dossier médical.

L’infirmière de Kate s’était laissée berner et avait donné des informations. Le 6 décembre 2012, alors que Kate Middleton quittait finalement l’hôpital au bras du prince William, la station de radio avait présenté de brèves excuses pour “tout inconvénient causé” par leurs actions. Le Palais de St James avait également indiqué qu’il ne blâmait pas les infirmières pour leur rôle dans ce canular.

Mère de famille de 46 ans

Malheureusement, le matin du 7 décembre 2012, Jacintha Saldanha avait été retrouvée morte par le personnel de sécurité et d’autres membres du personnel dans les locaux de l’hôpital. Mère de famille, d’un fils de 16 ans, et d’une fille de 14 ans, elle s’était suicidée de honte…

F.A

Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *