Michel Drucker : ses propos chocs dans Quelle époque ! suscitent l’indignation – malaise persistant ‣ StarVIP

Michel Drucker : ses propos chocs dans Quelle époque ! suscitent l’indignation – malaise persistant

Emily
2 min de lecture

Michel Drucker critiqué pour ses propos sur le sexisme dans le sport

Le célèbre animateur Michel Drucker a créé la polémique lors de son passage sur le plateau de l’émission “Quelle Époque !” en remettant en question les témoignages de sexisme dans le sport recueillis par Marie Portolano pour son documentaire “Je ne suis pas une salope”. Cette déclaration a suscité l’indignation de nombreux journalistes et internautes, dont la journaliste Cécile Grès, qui a exprimé son malaise dans les pages de L’Équipe. Face à la controverse, Michel Drucker a présenté ses excuses par écrit à Marie Portolano, mais cela n’a pas suffi à calmer les réactions sur les réseaux sociaux, certains internautes réclamant son départ de la télévision.

Michel Drucker remet en question les témoignages de Marie Portolano

Lors de son passage sur le plateau de l’émission “Quelle Époque !”, Michel Drucker a interrogé Marie Portolano sur la véracité des témoignages de sexisme dans le sport qu’elle a recueillis pour son documentaire. Cette question a provoqué une onde de choc médiatique, avec de nombreux journalistes et internautes indignés par le fait de remettre en question la parole des femmes. Cécile Grès, journaliste spécialisée dans le rugby et témoin dans le documentaire, a exprimé son malaise dans les pages de L’Équipe, appelant à accepter l’idée que le sexisme existe.

Les excuses de Michel Drucker ne suffisent pas à calmer la polémique

Malgré les excuses présentées par Michel Drucker à Marie Portolano, la polémique persiste sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes réclament le départ de l’animateur de la télévision, considérant ses propos comme réducteurs de la parole des femmes. La controverse continue donc d’alimenter les débats, une semaine après la diffusion de la séquence sur France 2.

Partagez cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *